Le futur de Poudlard

le-futur-de-poudlard.forums-actifs.com.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carmilia Jerry (pas terminé )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Carmilia Jerry (pas terminé )   Sam 28 Juin - 19:05

1-Classique


~¤~ Généralité ~¤~





Nom : Jerry
Prénoms : Carmilia Nora
Surnom : Milie
Date de naissance et âge : le 19 septembre 2003, 15 ans
Lieux de naissance et origine : Carmi est née à Londres, dans un quartier particulièrement miteux, dans un petit appartement tout en longueur. Elle est d’origine Anglaise mais, sa grand-mère maternelle est Allemande.
Degrés d’étude : 5ème année, les buses cette année
Métier envisagé et ambition : Carmilia n’a pas encore d’idée très précise de ce qu’elle veut faire plus tard. Elle veut juste continuer à s’amuser sans se prendre la tête et sans s’ennuyer.


Famille et Ascendance: Un père né de parents moldus et une mère née de parents sorciers.
Sang : mêlé, ses grands-parents paternels étaient des moldus, sa mère est, cependant sang-pur depuis quatre générations



~¤~ Attribut ~¤~




Caractère : Un robot, voilà ce que l’on peut dire de Carmi. Elle ne semble pas avoir de goûts, les gens qu’elle côtoie, elle les traitent tous de la même façon : sans véritable intérêt. Carmilia vit sa vie, elle grandit et mûrit, seule dans son petit univers. Dit comme cela, elle paraît, seule et carrément misanthrope. Détrompez-vous, ce n’est pas parce que Carmilia semble être ainsi qu’elle l’est vraiment. Bien au contraire, malgré son défaut de sociabilité, elle a tendance à rechercher la compagnie des gens. Elle ne parle pas particulièrement beaucoup mais, aime écouter ou … faire semblant d’écouter.
Carmilia n’est pas douée en magie, bien au contraire, elle se situerait plutôt dans la moyenne basse. Cependant, elle réussi à avoir des notes correctes en consolidant ses problèmes de pratique par d’énormes efforts en théorie ! Elle a , en effet, une mémoire excellente. Sinon, Carmilia adore les animaux et le contact passe très bien entre eux et elle. On peut dire, d’ailleurs, que c’est lorsqu’elle est en leur compagnie que sa véritable nature se dévoile.
Malgré de gros défauts, Carmilia est quelqu’un de très sensible. Si elle est autant renfermée sur elle-même, c’est la faute à son père. Ne désirant plus souffrir, elle a enfermée ses sentiments en elle et, prend garde à ce qu’ils ne sortent pas. Cette sensibilité transparaît, quelques fois, toutefois ! Ainsi, elle prend la mouche facilement et a la violence facile. Elle a aussi un goût un peu trop prononcé pour la provoc et a du mal à supporter les remarques. Ce n’est pas une enfant très facile, sûrement parce qu’elle est en pleine crise d’adolescence.

Physique:
Cheveux :
Normalement, les cheveux de Carmi sont d’un blond si clairs qu’ils tendent vers le blanc mais, la jeune fille a prise la, très mauvaise, habitude de se les teindre. Ainsi, elle se retrouve avec une tignasse d’un roux/rouge flamboyant. Ils sont néanmoins dans un état pas trop pitoyable et, sont longs. Ils lui descendent, en effet jusqu’à la mi-dos et ondulent un peu partout. Quelques mèches lui tombent dans les yeux, dans un semblant de frange. Ils sont détachés un ou deux jours sur trois, lorsqu’elle vient de se laver les cheveux. Sinon, ils sont toujours entortillés en des coiffures alambiquées ; Pleines de pinces, d’élastiques, de barrettes et de rajouts. Elle adore, sinon, se faire des atebas avec de la laine colorée.
Yeux : Comme sa mère avec laquelle la jeune fille a beaucoup de points communs, les yeux de Carmilia sont d’un joli, léger et arachnéen bleu clair. Bleu azur plus précisément, comme s’ils avaient été dilués avec trop d’eau. Etant donné que la jeune fille se cercle toujours les yeux de noir, usant pour ce fait de mascara, eye-liner, crayon, ombre, khôl et autres, la couleur clair de ceci en est encore renforcée, soulignant l’étrangeté de son physique. Carmilia aime regarder les gens dans les yeux, toujours bien droit, mais, pas méchamment, bien au contraire, en général, ses prunelles pétillent toujours d’enthousiasme et de gaieté, jamais elle ne pleure et, jamais ils ne se voilent de tristesse. Comble de chance, l’adolescente a été gâtée par la nature au rayon des cils, les siens sont longs, bien fournis et d’un brun tirant sur le rouge sombre. Ils donnent beaucoup de profondeur à son regard.
Visage : Long, en forme de cœur, Carmi a un visage qui semble taillé dans un seul bloc. Il est d’une blancheur parfaite et, pas un seul bouton ne vient troubler cette unicité (les crèmes magiques peuvent être très utiles ! ).Lorsque Carmilia sourit (cela lui arrive de temps en temps) deux fossettes pointent leur nez, de chaque côté de ces lèvres. Ces lèvres sont d’ailleurs fines mais plutôt pleines, toujours peinturlurées de violet, elles sont normalement de couleur très clair comme si le sang n’y circulait pas. Au repos, les lèvres de Carmilia ont tendances à lui conférer une moue boudeuse, ce qui lui donne un air triste. Sinon, la jeune fille a un nez droit et aquilin qui n’a, cependant, pas une longueur trop démesuré. Les ailes de son nez sont fines et ressortent très peu. Un anneau en argent est accroché à sa narine gauche. Lorsque la jeune fille sourie, ses dents ressortent bien blanches, presque étincelante. Elles sont de taille normales, plutôt rapprochés mais, avec cependant des incisives un peu trop pointues (Carmilia a une carie, cependant, à la deuxième molaire du bas et du côté gauche). Deux longs sourcils très fins mais partant de ses tempes pour atterrir au dessus de son nez surplombent ces yeux. Très sombres, très longs, ils sont pour beaucoup dans les expressions de la sorcière, lui conférant un drôle d’air. Ils sont parfaitement épilés d’origine ! Mais, la jeune fille se les ait teints afin qu’ils soient noirs (à l’origine ils sont du même blond presque blanc de ses cheveux.) Son front est de taille normale, un rien bombé et souvent caché par quelques mèches rouges. Les yeux de Carmilia sont masqués par des tonnes de fart, d’eye-liner et de crayon d’un noir profond. Il est difficile, de par ce fait, de savoir la couleur de ses prunelles.
Taille/Corpulence : Maigre comme un clou, avec peu de formes, Carmilia a un corps d’adolescente. Ses hanches sont très peu marquées, sa poitrine encore peu développée. Elle est, de plus, de petite taille (1 mètre 63) mais, compense son manque d’altitude par des chaussures aux talons démesurés. Niveau poids, la barre est basse : 42 kilos … Sous alimentée (Carmilia ne voit pas l’intérêt de prendre des repas convenables) elle se complet à voir son corps souffrir et, ne désire pas changer.
Tenue vestimentaire : En voyant Melle Jerry, il y a de quoi rire, ses vêtements sont vieux, le plus souvent achetés aux fripes. Sa robe de sorcière est trop courte, la couleur noire en est passée, elle est élimée rapiécée par plusieurs endroits. Il en est de même pour sa cape et son chapeau ! Ses vêtements sont cependant, tous droits sortis des années punk, Carmilia aiment les débardeurs colorés, les blousons en simili-cuir, les jupes courtes, les chaînes … Elle ne se promène jamais sans sa besace en cuir élimé et ses nombreux bracelets et bagues. Ou une fille aussi pauvre qu’elle trouvent-elles les sous pour se payer des bagues en argent, des pantalons en cuir et des bottes plates-formes ? C’est un mystère pour tout le monde … On peut dire que Carmi a un style new punk voir indus.
Signes particuliers : Un anneau en argent dans la narine gauche. Elle se l’ait fait un jour, sans raisons aucune, elle n’a, d’ailleurs jamais dit à personne qu’elle en est sa signification. Sinon, elle a un anneau dans le cartilage gauche et trois trous dans le lobe de l’oreille droite et un dans l’oreille gauche. Elle s’est percé ses trous dans le lobe elle même, avec une aiguille chauffée à blanc (elle l’a d’ailleurs beaucoup regretté lorsque les infections sont arrivées).


Avatar : Chanteuse, c’est pas trop grave ? Emilie Autumn pour moi
Animal de compagnie et prénom : Carmilia a un rat comme animal de compagnie. Il s’appelle Ebreus et, est de couleur rose chewing-gum avec des rayures jaune canari sur le dos. (c’est un rat magique, il en existe de toutes les couleurs dans les ménageries)
Forme du patronus : Son patronus à la forme d’une chèvre de bonne taille et aux longues cornes
Baguette : bois de merisier, 18 cm, un crin de licorne
Ses phobies: Carmilia a une peur tout à fait normale pour une jeune fille : celle des araignées. Sinon, elle n’a guère conscience de ses autres craintes.
Ses tics : Carmi passe son temps à guetter l’heure cherchant des chiffres parfait tels que : 10H10, 15H15 ou encore 07H07, le reste de son temps, elle le passe à invectiver les korrigans qui selon elles lui font des farces tout le temps. Plus sérieusement, elle a comme sale manie de s’arracher les cheveux lorsqu’elle stresse et de se déconnecter totalement de la réalité lorsqu’elle s’ennuie (très sympathique lorsqu’une personne est en train de lui parler)
Domaines de prédilection : Divination, runes, ESCM et astronomie
Matière préférée et détestée : Carmilia adore l’étude et soin des créature magique, elle trouve cette matière passionnante (notamment parce qu’elle se déroule en extérieur et que l’on peut presque s’amuser) sinon, elle n’aime pas trop les cours qui ont trait à la magie. Elle n’est, en effet, pas très douée par lancer des sorts !
Sorcier admiré ? personne. A quoi bon avoir une idole ? Tous les sorciers ont leurs côtés noirs et mauvais. De plus Carmilia n’es pas du genre à porter toute son admiration sur quelqu’un, elle préfère largement ne penser qu’à elle et ne faire confiance qu’à sa petite personne.
Atomes crochus : guère personne, Carmi n’a guère d’avis sur les gens qu’elle rencontre. Elle se contente de les côtoyer sans vraiment se faire d’avis sur eux.


Rp d’une dizaine de ligne minimum sur le thème de votre choix, en respectant les règles énoncées dans le règlement.

05H05, bouh quelqu’un pensait à elle ! Quelqu’un l’aimait peut-être ! Carmilia détacha son regard du réveil, un léger sourire écarquillant ses lèvres. Elle repoussa ses draps et couverture et, étira sa longue silhouette dégingandé. La bretelle droite de son débardeur tomba sur son épaule malingre. Chantonnant en pensée, elle passa les pieds par dessus le rebord de son lit et, se coula à travers les baldaquins. Le contact froid du sol de pierres la fit frissonner. Plissant les yeux, elle fit le tour de son lit pour trouver ses chaussons. Chaque mouvement lui tirait une grimace élaborée. Qu’elle froideur ce sol !

Les chaussons finirent par montrer le bout de leur nez poilu ! Les vilains s’étaient cachés sous le lit de la jeune fille … Qu’elle drôle d’idée ! Ca, s’était encore un coup des korrigans ! Ils passaient leur temps à cacher toutes ses affaires. Ses pieds glacés (mais parfaitement manucurés de vernis violet) trouvèrent refuges dans la tiède douceur des poils vert pomme des chaussons.

Bonheur intense … Mais … non ! sa robe de chambre s’était, elle aussi, faite la malle ! Elle était vraiment maudite, ces maudits korrigans s’acharnaient sur elle. Heureusement, la robe de chambre avait juste été rangée dans son armoire. Carmi la prit, attrapa sa trousse de toilette, un short en jeans, une paire de bottes plates-formes noires et un débardeur rayé rose et blanc. Elle s’enfuie ensuite jusqu’à la salle de bain ou elle fit sa toilette très … matinale.

De retour dans son dortoir, elle vérifia qu’aucune de ses amies n’étaient réveillées et, enfila un blouson en cuir. Une besace noire trouva le chemin de son épaule et, Carmilia s’échappa. Il était 05H39.

Les couloirs étaient vides. Comme tous les matins. Carmilia aimait se lever tôt en semaine mais, aimait paresser le week-end. De toute façon, elle avait prit cette habitude en seconde année lorsqu’elle avait prise une habitude moldue des plus idiote : fumer. Cependant, c’était interdit à Poudlard et, la seule cigarette que la jeune fille s’accordait était celle du petit matin, celle qui lui permettrait de tenir toute la matinée sans être trop sur les nerfs ! De temps en temps, elle était cependant, obligée de s’échapper pour en fumer une autre, en spide, en cachette, craignant d’être découverte. Pourquoi continuait-elle ? refus de l’autorité ? crise d’adolescence, addiction ? elle même ne savait trop bien.

Le parc était vide et encore plongé dans une semi obscurité. L’élève sourit et, se dirigea vers la forêt interdite. Elle avait découvert, une année plus tôt un arbre à sa lisière qui lui offrait un abris suffisant. Souriante, elle s’assit à son pied, sortit un paquet de blondes Fortuna se sa besace et l’alluma. La première taffe la plongea dans une rêverie profonde. Elle fuma ainsi toute la cigarette en contemplant les volutes de fumée qui s’échappaient. Le mégot fut écrasé et ranger dans une boite spéciale.

A ce moment, un bruit de pas se fit entendre. Particulièrement inquiète, l’adolescente sortit une boîte de chewing-gum aux fruits et, s’en colla deux dans le bec. Puis, d’un pas léger, sans faire de bruits, elle tourna autour de l’arbre, pour se retrouver protégée des regards indiscrets par son tronc épais.


*Mais qui peut bien se promener à une heure aussi matinale ? D’habitude, je croise rarement du monde …*

Carmilla risqua un regard de côté et, vit deux élèves sans doute plus âgés qu’elle qui s’éloignaient vers la forêt interdite. Elle les contempla intéressée, s’ils se faisaient attraper, ils risquaient le renvoie. Attrapant sa besace, elle la remit sur son épaule et, repartit vers le château. Elle commençait à avoir faim et, il fallait qu’elle aille mettre son uniforme et qu’elle se change. Qu’elle horreur ce stupide uniforme tout de même !



~¤~ Vous ~¤~




Prénom : pas envie de le dire
Age : 17 ans
Passion : musique, vêtements, Harry Potter, écrire
Mot magique : Vérif par Solstice I love you
Ce qui vous a attiré sur le forum : Il s’agit d’un forum ou Harry Potter n’est plus à Poudlard
Ce qui vous a freiné sur le forum: rien de particulier
Comment l’avez-vous connu ? par un top-site


Dernière édition par Carmilia Jerry le Jeu 3 Juil - 12:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Carmilia Jerry (pas terminé )   Dim 29 Juin - 14:20

Bonjour à toi ^^

Bienvenue sur le fofo

Bonne chance pour al suite de ta fiche Wink

Par contre, je vois que tu n'as pas été attentive au réglement, ainsi tu te serais aperçu que ton avatar était trop grand ...
Relis le attentivement 10 min ce n'est aps énorme et tu comprendras le système du mot magique!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Carmilia Jerry (pas terminé )   Dim 29 Juin - 20:51

Si je l'ai parfaitement lu mais, ce n'étais qu'un avatar provisoire, je pensais que ça ne dérangerait pas étant donné que ma fiche est en construction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Carmilia Jerry (pas terminé )   Mer 2 Juil - 23:21

COucou et bienvenu

Alors dès que tu appliques les règles de rp énoncées dans le règlement, nous te répartirons Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Carmilia Jerry (pas terminé )   Jeu 3 Juil - 12:20

[N'ayant pas assez de place dans le premier message, je me permet d'en faire un second]

Histoire du personnage :

Nous sommes le 29 décembre 2013, le soleil est bas dans le ciel et la neige envahit tout Londres. Il commence à se faire tard et, les passants affairés se dépêchent de rentrer dans leurs pénates. Dans un petit appartement d’un quartier peu fréquenté des bruits s’échappent … disons plutôt des hurlements.

Une jeune fille blonde aux cheveux en bataille, d’une dizaine d’années est plongée en grande bagarre avec un garçon brun d’une douzaine d’années. Tous deux crient à s’en arracher les poumons. La fillette lance son pied chaussé de bottes en caoutchouc contre la cheville du garçon, celui-ci riposte par un coup de point sur la joue droite de la fillette. La bagarre continue …

Sur un canapé défoncé, une femme est affalé, contemplant la télévision, le regard vague. Une petite fille d’à peine trois ans est endormie dans ses bras. Attablée devant un bol de chocolat chaud, une belle jeune fille (dans les 16 ans) aux cheveux longs et blond lit un grimoire sur les potions. Une paire de lunettes à fine monture cachant ses prunelles turquoise. Le bruit ne semblent dérangés aucun des membres de la famille.

La mère semble sur le point de s’endormir tout comme sa cadette lorsque la porte de l’appartement s’ouvre. Un homme aux cheveux bruns et longs, attaché en catogan entre alors, un gamin sur ses talons. Il s’arrête sur le pas de la porte, enlève ses chaussures, tout en regardant les deux combattants puis, sans crier gare, en attrape un par la main gauche et l’autre par la main droite et les séparent. Il ne crie pas. Sa journée a été éreintante et, il n’en a plus la force. Sa femme se lève, un sourire fatigué se peignant sur son visage. Pour elle aussi la journée a été difficile. Avoir les cinq enfants avec elle n’est pas une partie de plaisir. Elle a hâte à la fin des vacances que ses deux plus grands retournent à Poudlard. Au moins Carmilia et Kevin arrêteront de se chamailler. Son regard azur s’attarde sur sa fille la plus âgée, elle est sérieuse, déterminée, intelligente et si gentille. Son cadet lui ressemble un peu mais, les deux du milieu sont intenables. De vrai brutes. Kevin, pourtant à Poufsouffle passe la majeure partie de son temps à s’attirer les foudres de l’autorité et, Sendra (la mère), se demande vraiment ce que cela donnera en septembre lorsque Carmilia le rejoindra ! Viktor, son maris la rejoint et s’assoie à son tour sur le canapé, il caresse la joue de Jessica, sa plus jeune fille.

Sendra se dirige alors vers la cuisine, Jeremy, son deuxième fils sur les talons et Carmilia s’agrippant à son jean. Le repas est prêt, il faut seulement réchauffer un peu les plats. Carmilia met la table. Jeremy, du haut de ses sept ans, baragouine des propos incompréhensibles à propos d’élucubrations grotesques. Carmilia ne l’écoute pas. Elle aimerait bien que sa mère lui mette quelque chose sur sa joue droite qui lui fait terriblement mal. Elle demande, sa mère un sourire fatigué sur les lèvres pose la pointe de sa baguette sur la joue de son enfant. Le bleu disparaît, la douleur aussi. La gamine sourit de toutes ses dents, fait un bisou baveux à sa mère et, va se laver les mains pour répondre à son injonction.

Dans le salon, Margalo a enfin lever le nez de ses devoirs de potions. Elle s’enquiert de la journée de son père. A-t-il bien travaillé ? Combien a-t-il eut d’interventions aujourd’hui ? Est-il fatigué ? Le pauvre Viktor a l’impression de subir un interrogatoire de son chef de service. Il travaille au ministère de la magie, dans la brigade de réparations des accidents de sorcellerie. Ce n’est pas un boulot très bien payé et, il est particulièrement difficile avec beaucoup d’heures supplémentaires et des interventions pouvant mal se terminer. Pourtant, Viktor ne se plaint jamais il se contente de tout subir avec un pauvre sourire et une expression lasse. Margalo, alors âgée de 16 ans ½ n’aime déjà plus son père qu’elle trouve trop mou et trop fataliste ; Elle n’aime pas non plus sa mère. En effet, Sendra était une bonne sorcière mais, a gâché ses capacités en restant femme au foyer pour s’occuper de ses cinq enfants. C’est une chose que la jeune sorcière ne peut comprendre et, pour cela, elle méprise sa mère.

Jessica sourit à son père tout en remuant ses petits doigts potelés. Elle essaie d’attraper une mèche brune qui s’est échappée du catogan de son papa. Celui-ci sourit, il semble heureux. A ce moment, le cris de Sendra leur fait relever la tête à tous. Le repas est prêt, il est l’heure de manger ! Le dîner se compose, tout d’abord d’une soupe à la tomate accompagnée de longs vermicelles gluants. Carmilia et Kevin se moquent de Jerem qui aspire ses vermicelles avec de grands bruits de sucions dégoûtants. Le petit garçon éclate en sanglots. Sendra gronde les deux autres, le repas se poursuit dans un calme à peu près maintenu. Seule Margalo parle, expliquant le difficile devoir qu’elle a à faire en potions. Kevin se moque d’elle, la traitant d’intello aux globes. Carmilia pouffe, Jeremy laisse échapper un gloussement, Margalo devient rouge pivoine, se lève et quitte la table sans mot dire, mécontente.

Sendra soupire. Le repas se poursuit dans le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carmilia Jerry (pas terminé )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carmilia Jerry (pas terminé )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Baptême de Laiiyla [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le futur de Poudlard :: Arrivée à Poudlard :: ~ Registre du monde sorcier ~ :: Présentation élève-
Sauter vers: