Le futur de Poudlard

le-futur-de-poudlard.forums-actifs.com.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Arisa Uotani] [ Under Construction ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [ Arisa Uotani] [ Under Construction ]   Jeu 19 Juin - 22:49

~¤~ Généralité ~¤~

Like a Star @ heaven Nom :Uotani
Like a Star @ heaven Prénom : Arisa
Like a Star @ heaven Surnom : Uoh, Louve
Like a Star @ heaven Date de naissance et âge : 10 février - 17ans
Like a Star @ heaven Lieux de naissance et origine : On la suppose européenne malgré qu'elle soit née au Japon.. A Tokyo plus éxactement..
Like a Star @ heaven Degrés d’étude : Première
Like a Star @ heaven Métier envisagé et ambition : Elle n'a pas vraiment d'idées.

Like a Star @ heaven Histoire du personnage (minimun 20 lignes pleines) :
Prochain post..

Like a Star @ heaven Famille et Ascendance : Sans mère ( partie à l'age de ses six ans pour rejoindre un autre homme), ni ni grands parents, il ne lui reste qu'un père.. Mais peut-on considéré un homme acoolo qui ne s'est jamais préoccupé de nous comme un père?

Like a Star @ heaven Sang : Moldu, melé, tout ce que vous voulez mais pas du sang pur en tout les cas..


~¤~ Attribut ~¤~




Like a Star @ heaven Caractère :

Le tempérament de la jeune Uotani est plutôt instable voir dangereux. Mais cela n’est pas visible à l’œil nu. La jeune fille est quelqu’un qui fut toujours ainsi en fait. Extrêmement silencieuse et réservée, ce n’est pas quelqu’un qui va parler pour rien ou adressé la parole à un étranger. Sauf si nécessaire, comme pour une information. Réservée, oui. Elle n’exprime pas ses émotions et son visage cendré semble n’être que pierre. D’ailleurs, ce visage semble parfait et sans défaut car aucun sourire n’a fendu ce visage depuis une éternité. Un regard qui semble être un vide sans fin n’exprimant strictement aucune émotion, même pas le plaisir de combattre. Elle est extrêmement froide et distante envers les autres personnes et préfère de loin être tranquille dans son coin que de gambader avec de la compagnie. Âme solitaire et délaissée, Uotani a, depuis longtemps, prit l’initiative de s’éduquer elle-même et de devenir indépendante. Comme si cela était inné, depuis toute petite, Uotani fut toujours une jeune fille débrouillarde et très indépendante, elle n’a donc pas besoin de l’aide de personne de son entourage. Personnellement parlant, Uotani ne ressent strictement rien. Elle possède une barrière mentale extrêmement solide qui, selon elle, la protège de toutes émotions anodines qui risque de la faire courir à sa perte. D’une patience inouïe, Uotani n’élèvera jamais le ton face à quelqu’un, et ce même s’il la menace ou l’engueule. C’est quelqu’un possédant un calme olympien et une intuition bien aiguisée…

Très intelligente et logique, selon elle, tout problèmes trouvent sa solution. Bien qu’elle ne soit pas très loquace, Uotani possède toujours de bonnes idées lorsqu’il s’agit de combat, mais préfère les gardés pour elle-même. Certes, Uotani possède un esprit de stratège très aiguisé et sait parfaitement s’en servir en temps et lieux. La yankee possède aussi un jugement très précis, ainsi qu’une intuition qui ne ment jamais. Loin d’être timide, si elle trouve que quelqu’un est lourd, d’un ton particulièrement dégouté et méprisant, elle risque de lui faire savoir en un peu de temps. Uotani regarde toujours directement dans les yeux la personne avec qui elle parle, l’hypnotisant de son regard perlé. Cependant, si une autre personne lui adresse la parole, c’est à peine si la jeune fille la regarde, sauf si elle lui répond. La plupart du temps, elle reste cependant silencieuse et marche la tête haute, arborant un regard mi-clos et aucune expression, neutre. Cependant, bien qu’intelligente, elle n’en demeure pas moins troublé par quelque chose…

Certes. Uotani souffre d’un problème qui n’est pas commun. On raconte que chaque personne possède un bon et un mauvais fond, mais Uotani n’en possède qu’un seul qui fut mauvais et domina le bon. Lorsqu’elle est seule, marchant en solitaire, elle perçoit une voix dans son esprit. Voix avec qui elle communique. Sa présence se fait cependant rare, mais lorsqu’elle revient, tel un écho, Uotani peut parler avec elle tout en restant strictement silencieuse pour les autres. Concernant sa relation avec **** à présent, tout deux sont très liés. Sa besta est sans doute la seule personne à laquelle est vraiment attachée Uotani. Pour la situation familiale, la famille de Uotani n’a jamais vraiment existé. Du moins pour elle. Délaissée, ces parents ne s’occupaient pas d’elle, ce qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Mais elle n’est pas nostalgique. Uotani déteste retourner voir le passé pour mieux avancer dans l’avenir. Elle préfère voir l’avenir pour oublier le passé.

Finalement, Uotani est une fine manipulatrice qui se sert souvent de son air offensif pour se faire obéir. Très minutieuse, elle serait apte à maitriser n’importe qui telle de vulgaires pions dans un jeu de société. Ce qu’elle aime vraiment, c’est surtout de faire souffrir les autres. Néanmoins, ce plaisir vicieux ne se démontre jamais sur son visage. Intérieurement cependant, la yankee sourit. D’ailleurs, en terme de sentiment, Uotani dit toujours que l’amitié et l’amour ne sont que des choses futiles. Surtout l’amour d’ailleurs. Elle qui n’a jamais apprit la signification du verbe « aimer », elle n’y trouve aucun intérêt, pas plus que d’avoir des amies. La solitude est depuis longtemps devenue une compagne de route, et le temps, un sablier se retournant sans cesse sur lui-même. Son passe-temps est sans doute le combat, mais en d’autres temps, la jeune fille aime bien s’isolé dans son coin et réfléchir aux questions existentielles. Être ou ne pas être, là est la question, n’est-ce pas ? Uotani serait capable de supporter de la compagnie. Deux ou trois personnes peut-être, mais plus, elle en serait incapable et partirait sans aucun doute au premier instant. Ce qu’elle déteste justement, ce sont les endroits fréquemment fréquenté par une multitude de personnes. C’est d’ailleurs pourquoi elle n’est quasiment jamais aller dans les villes trop populaires. Elle préfère les petits villages. Un endroit calme est toujours apprécié par la demoiselle.

Les personnes du type trop enthousiasme et qui ne cesse de rire, prenez comme exemple la jeune *** (une fille enjoué du forum mais je connais pas encore)***, lui tombe particulièrement sur les nerfs. Bien qu’elle ne le démontrera pas, Uotani va vite s’éloigné de cette personne si elle en rencontre une. Elle déteste par-dessus tout ceux qui tente de se jouer d’elle, et Uotani n’hésite jamais à lui faire savoir qu’il ferait mieux de ne pas recommencer… Elle aime manipuler, et non pas être manipuler. Voir des amoureux se bécotés sur des bancs la fait souvent frissonner tant elle déteste ce genre de contact. Car, Uotani déteste le contact physique. Être toucher, la seule pensé de l’être du moins, la dégoute complètement. C’est pourquoi une personne l’accompagnant qui la frôle saura rapidement qu’il ferait mieux de faire attention la prochaine fois.

En dernier lieu, Uotani possède divers talents qui lui donnent souvent du prestige. Un de ses nombreux talents est le maniement des touches d’un piano. Elle est capable de recréé une musique sur un clavier de piano par oreille seulement, sans nulle besoin de feuille musicale. C’est également quelqu’un qui connait l’art de la provocation par cœur, et très bien, ce qui fait d’elle une bastonneuse hors pair. En bref, voilà un peu de notre chère Uotani Arisa…

Like a Star @ heaven Physique :

Physiquement parlant, Uotani n'est guère un sexe symbole, même si elle est tout aussi loin d'être le contraire. D'apparence plutôt ordinaire, elle ne se distingue que de part quelques signes personnels qui font d'elle ce qu'elle est. De carrure pas vraiment impressionnante, une musculature développée mais pas extraordinaire, elle est la fille type, non pensé autrement. Uotani est souvent perçue comme une gringalette, relativement faiblarde et au bas de l'échelle. Ce n'est pas nécessairement faux, puisqu'Uotani ne dispose pas d'une force surhumaine, et n'est pas non plus très hautement gradé. Mais dans l'ensemble la silhouette d'Uotani reste très banale, pas même un ou deux petits signes très distinctifs comme une cicatrice, tâche de naissance, ou autres marques définitives. N'ayant presque jamais eu de but digne de ce nom, la demoiselle n'a jamais prit le temps de se bâtir un corps d'athlète, préférant, et de loin, la vie dune femme simple dans un corps simple. Les seuls signes distinctifs de la jeune femme se situent au niveau de son visage, et notamment au niveau de ses yeux.

Ses yeux, oui, d'un léger vert émeraude son sans doute la partie la plus personnifiée d'Uotani au niveau de son physique. C'est aussi le principal facteur de représentation de ses sentiments. Car oui, Uotani est une femme qui peut cacher la plupart de ses émotions, ses yeux étant les seules parties de son physique à pouvoir clairement les représenter physiquement. Au delà de ça, son humeur du moment, son état, est tout aussi discernable de la même façon, aussi bien dans ses moments de colère, de tristesse ou de joie. Mais l'aspect unique de ses yeux ne s'arrête pas là, puisque la femme est parfois atteinte de somnambulisme.
A ce moment là, ses yeux sont ouverts, et à la place du vert émeraude pourtant beau, ses yeux se teintes d'un voile viridien, cachant par ailleurs toute la "vie" de l'œil. Dans cet état, ses pupilles donnent l'impression d'être vides, si ce n'est, quelques fois, le reflet de la lune à travers les mailles du voile viridien. Si autre chose d'intéressant devait être dit vis à vis des yeux d'Uotani, ce serait sans doutes aussi la teinte que prend ses pupilles lorsqu'elle libère sa rage. A l'instar des yeux des gens qui prennent une couleur rouge à la place du bleuté habituel, ou ceux de l'autre qui prennent une teinte jaune à la place du noir de jais originel, les pupilles d'Uotani se remplissent en un instant d'un flux couleur de braise.

La couleur émeraude de ses yeux ressort particulièrement bien, au vu de celle de ses cheveux. En effet, jouant sur un effet de contraste, on s'aperçoit bien vite que le vert émeraude attire bien plus le regard que la couleur nacré de ses cheveux. Mine de rien, malgré les idées reçues la coupe de cheveu de la donzelle n'est guère difficile à réaliser le matin au réveil, si toutefois Uotani dispose de quelques minutes devant elle. Cette coiffure, pourtant banale à souhait est peut être le juste milieux entre esthétique et pratique, puisqu'elle ne se plaint guère de son physique, à l'instar de ses pairs, et cette coupe ne le gêne pas non plus. Note relativement futile à vue de nez, mais une coupe de cheveux encombrante n'a pas son pareil en duel pour se gêner soit même. Coup de chance peut être, ses cheveux ne poussent pas vite, aussi il n'est pas nécessaire de passer un coup de ciseaux une fois par mois pour se débarrasser de quelques centimètres de sa tignasse douce et chaleureuse. Sous ses mèches rebelles, un centimètre au dessus de ses yeux se situent deux sourcils, dont les poils sont d'une couleur sombre, proche d'un marron presque noir. Ils sont semblables à la plupart des autres sourcils, si ce n'est leur largeur. En effet, même s'ils sont d'une taille restant très largement dans la moyenne, ils sont très fins. Dans sa jeunesse, ils étaient quasi imperceptibles, si ce n'est quasi inexistant. Ils sont apparus au fil de l'age, leur couleur sombre également. Mais l'on descend encore un petit peu nous nous trouvons face à face avec son nez. Bien que petit, il a la petite particularité d'avoir l'extrémité onde, bien que peu voyante. Elle n'a guère le design d'un nez ordinaire de personnage de manga, le plus souvent fins et droits. Encore un peu au dessous, sa bouche, à la fois petite et fine a le pouvoir de n'être utilisée que lorsqu'il le faut ou lors des moments de détente. Dérivons un peu maintenant sur les côtés de son visage, ses joues plus particulièrement. Même si peu de masse graisseuse est présente sur le corps de la donzelle, ses pommettes et ses joues ont une forme finement ronde.

Mais au delà du niveau facial, le corps d'Uotani. Non doté d'une silhouette exceptionnelle, la relativement jeune magicienne ne se situe pas non plus parmi les plus frêles. Une preuve réfutant ce fait en plus, ses épaules, non musclées de façon massive mais pas non plus maigres comme si elle ne mangeait jamais. De la même façon, ses seins, ainsi que la plupart du reste de son corps sont relativement bien sculptés, laissant à peine entre apercevoir ses abdominaux. Ses bras ainsi que ses jambes sont parfaitement proportionnels à son corps. plutôt axée vers l'orangé, la couleur de sa peau est due au fait que le soleil est souvent présent, et Uotani fait en sorte de ne pas en rater une miette en se déshabillant au niveau du haut du corps pour profiter pleinement de ses rayons bienfaisants.

Like a Star @ heaven Avatar (acteur/actrice) : JoJo
Like a Star @ heaven Animal de compagnie et prénom :Un chat noir appellé Patatchat (Patacat) ^^"
Like a Star @ heaven Forme du patronus : //
Like a Star @ heaven Baguette ? :En bois de cerisier Japonais ~~ 27 cm ~~ Ecaille de Dragon......
Like a Star @ heaven Ses phobies : Uotani n'a guère de phobies à proprement parler mais ne pourrait supportée ne pas être reconnue à sa juste valeur.. On pourrai croire qu'elle est agoraphobe mais c'est cette idée d'être touchée qui l'insupporte mais aussi elle aurrait peur de gaffer.. Elle qui aime tout contrôler dans l'ombre.. Elle ne pourrait supporter être découverte.. C'est plutôt cela sa plus grande peur..
Like a Star @ heaven Domaines de prédilection :Elle excelle dans tout ce qui demande de la réflexion et de la logique tant qu'elle ne doit pas commencer à justifier ses choix oralement..
Like a Star @ heaven Matière préférée et détestée :Notre donzelle aime les cours calmes.. Ceux où elle est seule.. Mais déteste fortement les cours où elle est censée être avec d'autres personnes pour travailler..
Like a Star @ heaven Sorcier admiré ? : Elle n'a pas vraiment d'idole mais celui qu'elle préfèrera sera celui dont la puissance est incomparable..
Like a Star @ heaven Atomes crochus : Etant pour la premiere fois à Poudlard, elle ne connait encore personne..

Like a Star @ heaven Rp d’une dizaine de ligne minimum sur le thème de votre choix, en respectant les règles énoncées dans le règlement.

~¤~ Vous ~¤~


Like a Star @ heaven Prénom :Shizu
Like a Star @ heaven Age :18
Like a Star @ heaven Passion : Prêts pour trois posts et demi? Moi non plus..
Like a Star @ heaven Mot magique : Vérif By LiliS
Like a Star @ heaven Ce qui vous a attiré sur le forum : Le disign..
Like a Star @ heaven Ce qui vous a freiné sur le forum : J'me fais poursuivre par le vif d'or qui me fait faire n'importe quoi.. Et sur la psp, c'est pas top.. =/
Like a Star @ heaven Comment l’avez-vous connu ? Par hasard avec ma psp ...


Dernière édition par Arisa Uotani le Lun 23 Juin - 17:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ Arisa Uotani] [ Under Construction ]   Lun 23 Juin - 16:30

[ Divisée pour mieux règner.. Naan simplement par manque de plaçe.. ]

Like a Star @ heaven Story :


Je me nomme Uoh. Je suis née un 10 Février, enfant de parents completement timbrés. Demoiselle aux désirs multiples, je juge ma vie banale, mais beaucoup ne sont pas de mon avis... C'est à eux de voir. En ce qui me concerne, je ne suis jamais contente de ce que je fais, je me contente, mais cherche à m'améliorer.
Je n'accepterait donc aucune remarque extérieure, positive ou negative.
Mon histoire n'est pas celle d'une orpheline. Je ne suis pas non plus Superman-sans-défaut. Je suis un être humain... Mais à cause de certaines choses que j'ai fait, certains en doutent encore. Notez que j'ai toujours tentée de me démarquer... En restant dans l'ombre.

|---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---| |---|

Uotani a vécue une enfance on ne peut plus mouvementée, sa vie n'a pas toujours été des plus simple et ce depuis le départ de sa mère: A l'age où elle entra dans le primaire, sa mère l'abandonna elle et son père pour rejoindre un autre homme.. Jusque là rien de bien méchant direz vous.. Et ben voilà, juste après le départ de son ex femme, le père de la jeune Arisa à commencer à boire, un verre, puis deux, et ainsi de suite.. Il a donc fallu que notre jeune héroïne se prenne en main mais pas façile lorsqu'on a six ans et que l'on pense que c'est de sa faute si sa mère nous a abandonné.. A vrai dire, l'évenement survenu à l'école quelques jours avant le départ de la femme fût la goutte qui déborde du vase comme on dit. Uoh n'avait princidire aucun véritable amis à cette époque.. Il faut dire qu'être blonde/chatain au Japon n'est pas chose courante chez les petits et donc elle eu à subir les remarques et coups de ses "camarades" de classe.. L'un de ces enfants qui l'embêtait à voulu la torturé et la jeune Arisa ferma les yeux et espéra que celui-ci meurt.. Quelques secondes plus tard, le jeune bambin s'écroula au sol tandis que les autres hurlèrent dans tout les sens en nommant Arisa "la sorcière".. LA jeune demoiselle ne pouvait plus supporter tout ce petit monde et envoya, sans vbraiment comprendre comment, des ondes empoisonées aux autres enfants.. Ensuite, ce fut le noir total. Elle ne se rappella plus de cet évènement car sa mémoire fût éffacée sans trop savoir comment, ni pourquoi et encore moins par qui.. PAr la suite, elle se sentit assez courageuse que pour se battre et montra l'étendue de sa force au autres (mais sans utilisation de magie)..
Quelques semaines plus tard, elle fût envoyée dans une autre école. Quand elle rentrait chez elle, son père était assis devant la télé, il ne l'entendait pas rentré, ni l'appeller et vite elle compris qu'elle dû se débrouillée toute seule. Elle essaya par multiple expérience de se faire à manger mais elle appris bien vite que son meilleur amis serait le micro-onde.. Voyez, dès le début ça commençait mal.. Imaginez vous à six ans a devoir vous démerder pour avoir de quoi survivre, aucune personne sur qui compter et encore moins la famille puisque la seule personne restante est un père alcoolique qui cuve toute la journée devant sa télé et qu'est à peine foutu de se faire un plat au four à micro-onde, encore faut-il qu'il puisse l'atteindre sans s'écrouler..

LEs années passèrent ainsi jusqu'à l'âge de ses onze ans.. Comprenant que la violence était ce qu'il y avait de plus façile, elle se laissa entraînée dans cette spirale et comme la plupart des enfant n'ayant l'amour de ses parents, elle devaint l'une des pires racailles que son quartier ai connu. Elle était dans un "groupe", plus souvent appellée "Craew" et tuait le temps en tuant presque les autres (bha les coups de batte ça pardonne pas..) et fût de nombreuses fois aussi blessée jusqu'à ce que les membres de la faction ennemie se soient défoulé jusqu'à épuisement total.. Elle failli de nombreuses fois passé de l'autre côté.. Elle volait, incendiait, vendalisait et je n'ose en dire d'avantage pour vos oreilles qui ne pourraient tout supporter. Ceci étant dit, je passe à la suite..

Uoh, après s'être faite battue à mort pour pouvoir quitter son groupe, repris un peu son sérieux d'autre fois et se remis aux études sérieusment.. Pourquoi a-t-elle couper les ponts avec son "groupe"? Tout simplement parce qu'elle vennait de trouver le bonheur en rencontrant Endô.. Ce fût le déclique, Endô vennait de la sauvée des abîmes de l'enfer.. Elle vennait de faire goûter le bonheur à notre blonde nationale : elle qui ne connaissait que la haine, la tourmente et la solitude, elle eu quelqu'un rien que pour elle, quelqu'un qui prennait soin d'elle et qui lui donnait l'affection à laquelle elle n'avait jamais pû jouir auparavant. Uoh souriait, riait: elle était heureuse..

Malheureusement toutes les bonnes choses on une fin, après le combat des miss, Uoh retourna au dojo pour revoir celle qui avait pû illuminé son coeur durant quelques années.. Malheureusement, Endô n'était la, la salle était vide.. Uotani chercha alors tant bien que mal après les autres membres du club mais aucun ne voullu répondre à la donzelle.. Enfait, Endô était censée être partie en Corée mais avait fait promettre aux autres de ne pas le divulgué à Uoh qui aurrait pû s'inquietée sachant ce qu'il y avait là-bas.. Quelques semaines de solitude plus tard, on appris que l'avion d'Endô avait été victime d'un pirate et finis écrasé dans une montagne.. La montagne dont Endô parlait sans cesse, cette montagne où tout avait commencer pour elle et ou cela devait se terminer aussi.. (Ya des spoiles que j'expliquerai durant mon rp)

Connaitre les ténèbres néccessite d'avoir connu le soleil, la lumière.. Uoh se sentie de nouveau seule dans les ténebres, la solitude s'était faite encore plus ressentir par la demoiselle.. Celle-ci n'avait plus d'attaches.. Elle n'allait de nouveau plus à l'école comme à l'époque de son groupe.. Elle qui s'était dite qu'être gentille apportait le bonheur, elle se retrouva avec l'effet inverse.. Et de ce fait, elle retomba dans une colère cachée pire que les précédentes.. CEtte fois-ci, elle n'allait plus faire le mal physiquement et déçida qu'il serait plus amusant de faire comprendre aux autres ce qu'était l'obsurité.. Elle manipulait les gens comme des pièces d'un échequier.. L'écherquier de la vie allait devenir sien.. Elle allait enfin pouvoir le manipuler à sa guise..

Ainsi passa le temps, jusqu'à l'anniversaire de seize ans de la jeune fille. Elle était déja magnifique, faisait tourner de nombreuses têtes, et en amochait bien d'autres. Elle était consciente de son pouvoir sur les autres, et en usait avec habilité. Elle savait obtenir ce qu'elle voulait de qui elle voulait, et se revelait être une personne dangereuse, notament pour ses capacités au combat, qu'elle pratiquait depuis qu'elle était en âge de tenir une fourchette. Le monde avait voulu faire d'elle une personne froide, une personne respectée, une princesse... Elle n'était rien de tel. Elle était glaciale, elle était crainte, elle n'était rien d'autre qu'une reine, dans un monde trop imparfait à son goût. Il est vrai qu'ils avait sentit les choses déraper lorsqu'elle avait commencé à se comporter bizarrement, mais ils n'en avaient été que fière. Désormais, ils ne savaient plus vraiment que faire...

Bref, revenons à nos moutons. Ainsi donc, notre reine avait seize ans, lorsque les fameux invités, ceux dont elle pouvait user uniquement pour le jeu, vinrent de nouveaux, comme à l'accoutumée, et offrirent de nombreux présents à la demoiselle. Ils lui demandèrent audience, et lui parlèrent en apparté d'un jeu appellé : Sorcellerie. Curieuse, elle leur avait demandé des détails, et ils lui contèrent l'histoire..

Autant vous dire de suite que cela interessa la jeune fille. Quoi de mieux qu'un nouveau divertissement à expérimenter, pour aigayer ses journées ? Même si sa vie était en jeu, la vie elle même n'était que divertissement... Elle vécut plusieurs années d'un façon peu commune. Pour elle, tout n'était qu'un jeu. Elle avait déménagé en Angleterre, et vivait une vie faite de plaisirs et d'entraînements, afin de se préparer à entrer dans le jeu... Seul ce mot là comptait pour elle, comme si son avenir en dépendait. Durant quelques temps, elle habitait là bas, se faisant de ces habitants, s'amusant d'un monde artificiel.
Son caractère ne changea qu'un peu, la rendant plus forte, plus résistante, et la Louve faisant surface plus que jamais...
Puis, Ils vinrent la voir. Elle était fin prête. Le jeu était lancé. Uotani était lachée dans le jeu, à vos risques et périls.

Like a Star @ heaven Rp d’une dizaine de ligne minimum sur le thème de votre choix, en respectant les règles énoncées dans le règlement.


La sonnerie lui déchira les tympans. Les yeux crispés sur les vestiges de son sommeil, Uoh tendit la main à l’aveuglette. Elle heurta son réveil qui tomba de la table de nuit sur la moquette avec un dernier « dring » agressif avant de se taire. Pour le plus grand soulagement de sa propriétaire. Avec un soupir de contentement, Arisa se pelotonna contre son oreiller en espérant que cet affreux machin en plastique allait lui ficher la paix pour le restant de la matinée.

Elle n’eut même pas une minute de répit. Le réveil sonna de plus belle, avec une énergie qu’elle ne pourrait jamais égaler à une heure pareille. Avec un dernier grognement de dépit, Uoh consentie finalement à sortir la tête de sa couette. Elle tâtonna quelques instants avant de ramasser ce tyran miniature pour lui clouer le bec une bonne fois pour toutes. Encore une trouvaille de ses "invités". Ils lui avaient offert le seul réveil humainement connu capable de résister à plus de 20 crash-test sur mur/moquettes. Uotani s’étira comme un chat et bâilla avec un peu moins de grâce. Se lever tôt le matin, ce n’était décidement pas son truc..

Uoh fit coulisser lentement la porte, alluma la lumière et choc. Des canettes vides sont éparpillées un peu partout dans la pièce. Parcours du combattant, nouvelle version pour Arisa : genre j-evite-de-marcher-sur-les-canettes-pour-pas-les-peter.

Quelques éclabousures lus tard, Uoh sortit de l'appart et c'est les mains enfoncées dans les poches qu'Uoh arpentait les rues avec des allures de fauve en cage. Elle aurait voulu que le temps soit le reflet de son humeur : des élairs et du tonnerre à volonté, et si possible beaucoup de vent et de pluie. Mais non ! il fallait que le soleil soit radieux et les trottoirs encombrés de gens qui la regardait comme si elle allait leur sauter à la gorge ! ce qui n'était sans doute pas si éloigné de la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ Arisa Uotani] [ Under Construction ]   Dim 29 Juin - 12:25

Bonjour à toi !!

Je m’occuperais de ta fiche.

Alors tout d’abord, un petit problème au niveau de ton nom d’origine asiatique … Bien que je n’ai rien contre, je tiens à signaler que nous sommes sur un forum qui se bas en Angleterre, il y a bien quelques exceptions. Mais il est bien trop japonisant :/

Ensuite première petite chose …

Citation :
Moldu, melé, tout ce que vous voulez mais pas du sang pur en tout les cas..

A propos de ton sang, il faut choisir, ce n’est pas à nous de faire notre choix mais à toi …

Après tout au long de ta fiche, désolé mais tu ne parles en aucun cas de magie … Une enfant ne peut tuer si jeune. C’est très dérangeant pour ma part. Car nous ne sommes pas dans un univers de manga, mais dans celui de Harry Potter, il faut être un minimum cohérent. Surtout que tu souhaite incarné un élève scratch
Même si ta fiche est très bonne. Désolé mais il faut que tu réécrive ton histoire pour qu’elle soit en rapport totale avec l’histoire du forum.

C’est une enfant, elle ne peut ne plus avoir de parent. Mais nous n’accepterons pas une enfant qui a déjà tué, et tout. Tu dis que ce n’est pas une super woman, j’ai bien l’impression du contraire :/

Si tu veux être en première année d’étude, tu devras être âgée de onze ans. SI tu veux avoir 17 ans, il t’aura fallut faire TOUTE ta scolarité à Poudlard.

Bonne édition.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Arisa Uotani] [ Under Construction ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Arisa Uotani] [ Under Construction ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [construction de deck] personnage en un exemplaire
» [Sets] Problème de construction pour le Dragon Kardas
» Petit guide résumé sur la construction d'un hôtel
» Optimiser l'entraînement construction pour les ailiers
» Construction d'une Sphere.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le futur de Poudlard :: Arrivée à Poudlard :: ~ Registre du monde sorcier ~ :: Présentation élève-
Sauter vers: